Derniers kms avant la fin du monde

 

De retour en Argentine, nous passons la nuit à Los Antiguos. Plus nous descendons, plus nous rencontrons ce genre de mur ou panneau commémoratif.
La guerre des Malouines en 1982, a laissé un mauvais goût dans la bouche des argentins, semble t' il. Sujet de vindicte populaire récurrent envers ses foutus anglais qui sous Thatcher n'avaient pas apprécié de voir les terres de Sa Majesté, si éloignées soient-elles, envahies par les anciens occupants !

726-chilechico

Une bonne nuit de sommeil au camping, avant d'attaquer la partie de la Ruta 40 rendue difficile par l'état de la piste. Comme disent nos copains motards, enfin certains, et même certaines...
" C'est que du bonheur " !!!

Pour moi, le bonheur, c'est quand ça s'arrête et que je descends du marteau piqueur ! Désolée, je ne m'y fais pas !

Les paysages sont extraordinaires, la couleur des roches,

741-chilechico

756-chilechico

les nuages peints sur une toile bleue,

773-chilechico

La nouvelle route en construction que l'on peut emprunter par intermittance.

780-chilechico

Les Nandous de Darwin, sorte d'autruche spécifique de la Patagonie, qui mesure environ 1m50 et peut courrir jusqu'à 60 km/h , elles ont une peur bleue du bruit du moteur.

766-chilechico

et puis pour ce guanaco, rien ne sert de courrir...Il aurait fallu sauter plus haut...

753-chilechico

Quand on voit le panneau bleu, on sait que c'est reparti pour un tour sur la Route à 40...km/h

776-chilechico

792-chilechico

Quelques 200 bornes plus loin, on arrive à Bajo Caracoles assez tôt dans l'après midi, on décide de dormir là, vu qu'après, pendant les prochains 450 kms il n'y a rien, que de la pampa à perte de vue.
Les pompes sont à sec.
En Patagonie argentine, il y a souvent des ruptures dans l'approvisionnement en carburant. Mieux vaut être prévoyant et voyager avec un bidon et surtout remplir le réservoir dès qu'on trouve de l'essence.

794-chilechico

Mais qui a collé un sticker "Road Trip Magazine" ????

795-chilechico

On prend un café avec un couple d'autrichiens voyageant chacun en 800GS,

803-chilechico

Ils arrivaient d'Ushuaia, et en avaient un peu bavé...la piste, le vent...Bon ben je suis prévenue ! En tous cas respect, ma belle !

801-chilechico

Deux frères de Vancouver en KLR s'arrêtent un moment, l'un des deux a un joint spi de fourche, mort, pas terrible pour rouler. Ils repartent en direction de El Chalten, comme nous... demain.


On se prend une chambre à l'hostal,

810-chilechico

car l'emplacement pour camper, est un peu spartiate. Ca sert finalement de station de lavage à Laurent qui tue le temps comme il peut.

805-chilechico

Car on fait le tour du bourg en deux minutes.

821-chilechico

005-ruta40

Incroyable coucher de soleil sur la pampa.

014-ruta40

Et au matin nous repartons sous un soleil radieux.

003-ruta40

80 premiers kms asphaltés," Yeeeeeesssssss"

023-ruta40

Juste avant d'attaquer la piste, on fait le plein du réservoir avec le bidon, "ah ben on en a versé à côté ?... Oh, mais ça c'est pas de l'essence, c'est de l'huile ! et de l'huile qui vient de...de...de l'amortisseur..." Et moi qui hier encore, disais qu'on avait vraiment du bol de n'avoir aucun problème mécanique !

029-ruta40

En clair, il n'y a plus de suspension hydraulique, il faut durcir le ressort pour essayer de compenser...
Mais là dessus, c'est marteau piqueur puissance maxi !

032-ruta40

037-ruta40

041-ruta40

La chance, c'est que les deux couples d'allemands rencontrés au glacier Queulat sur la Carretera Austral, (Chili) nous doublent et s'arrêtent quelques kms plus loin.

La mort dans l'âme, j'accepte de monter en 4X4 avec tous nos bagages... Yeeeeeesssss !

046-ruta40

Oui je sais, c'est moche... c'est de la désertion, mais la moto était soulagée d'un poids conséquent et Laurent heureux de ne plus m'entendre brailler derrière...
Au final, il a pu rouler aussi vite que les gros 4X4 qui survolaient littéralement la piste. A certains endroits, sable et cailloux étaient épais d' une bonne quinzaine de cms.

050-ruta40

053-ruta40

054-ruta40

066-ruta40

{youtube}-OxuvxnN_OI{/youtube}

Pendant ce temps j'ai fait banquette en papotant avec Rainer et Regina.

Tres Lagos, dont la station service n'a pas été ravitaillée. Laurent qui s'est arrêté au village a trouvé de l'essence chez un particulier, qui lui a vendu 3 fois le prix... le 4X4 de Jürgen est presque à sec et il reste 130 kms jusqu'à El Chalten... à force de palabres, il convainc le pompiste de lui vendre une partie de son stock de secours personnel...il partage le bidon avec un motard chilien qui lui remonte vers Bajo Caracoles; Les autres véhicules sont bons pour attendre une hypothétique livraison...Aujourd'hui peut être...ou bien demain !

072-ruta40

Nous reprenons la route pour El Chalten, 130 kms de pur billard. Au loin, le Fitz Roy, comme une récompense. Tout le monde descend pour la photo !

086-ruta40

094-elchalten

118-elchalten

Heu...reux !!! 460 kms dans la journée.

Cette portion de la Ruta 40 relègue presque le Sud Lipez en Bolivie au rang de balade du dimanche...c'est dire !

120-elchalten

On a eu des nouvelles des deux gars de Vancouver en KLR rencontrés à Bajo Caracoles, l'un des deux est tombé sur ce tronçon et va passer quelques semaines à l'hôpital de Gobernador Gregores...

El Chalten s"est vraiment développé à partir de 1985 avec la mode grandissante du trek.

305-elchalten

Idéalement située au pied du Fitz Roy qui la domine de ses 3405m. C'est un gros monolithe granitique, vaincu pour la 1ère fois par le français, Lionnel Terray et un italien, en 1952.
L'escalade de cette montagne est réputée l'une des plus difficile au monde, notamment dû aux conditions climatiques extrêmes. C'est également le camp de base pour les départs des sentiers de randos plus ou moins longs et difficiles.

134-elchalten

Pour le premier jour on fait soft, 2h de marche jusqu'au mirador pour embrasser la vallée.

166-elchalten

et la ville au pied du majestueux Fitz Roy.

135-elchalten

Panorama4

Nous goûtons au joie du dormitorio, partage de chaussettes sales et de ronflements avec des espagnols très sympas.

304-elchalten

L'hostal est en phase d'agrandissement, du coup le jeune patron occupé à bosser sur le 2ème étage, délaisse le RDC qui se transforme vite en capharnaüm.

303-elchalten

6h du mat j'ai des frissons !
On s'éclipse en laissant ronfler nos colocs.
Programme du jour Nous aussi on va trekker ! Jusqu' à la Laguna Dos Tres. 8h30 de marche.
Ca monte sec pendant 1h, ensuite 2 h de lacets et on termine en petite foulée en escaladant une moraine pendant 1h30.
Mais ça c'est du bonheur !

173-elchalten

197-elchalten

Au loin, la rivière qui mène au Lago del Desierto

178-elchalten

297-elchalten

celles qu'on traverse,

202-elchalten

209-elchalten

ou qu'on enjambe,

212-elchalten

des traces de rain forest ou des cheveux d'anges ?

192-elchalten

et la moraine.

213-elchalten

220-elchalten

4h30 pour monter au lago, au pied du glacier, pas si mal !

246-elchalten

Il est midi , le ciel est bas, les nuages paressent, et peinent à s'élever au dessus des pitons rocheux ...
" Allez encore un p'tit effort, por favor, " Bon on n'aura pas mieux !

Panorama5

Il fait froid, il faut redescendre,

277-elchalten

la moraine,

280-elchalten

Ah oui !!! quand même on a fait du chemin depuis le glacier,

294-elchalten

Enfin le village au loin.

298-elchalten

Même route pour repartir en direction d'El Calafate, le soleil matinal illumine le Fitz Roy.

310-elchalten

et la Lac Viedma.

320-elchalten

Au loin, le massif de Los Glaciares,

Panorama8

et jusqu'à El Calafate on en prend plein les yeux.

372-elchalten

381-elchalten

383-elchalten

390-elchalten

Le "Champ de glace Sud" de Patagonie, est la troisième calotte glacière après l'Antarctique et le Groenland, située dans la Cordillère des Andes à cheval sur Chili et Argentine. Il alimente 48 glaciers dont le plus célèbre, le Perito Moreno.

{pgcooliris id=94|width=640|height=480|numrows=|otherflashvars=}


Le perito Moreno, un front de 5 000 m, hauteur moyenne de 170m dont 74 immergés, à certains endroit l'épaisseur atteint 700m . Il avance d'environ 2 mètres par jour...700m/an.
Mais il ne couvre que 250km2 sur les 16 800km2 du "Champ de glace Sud".

452-peritomoreno

462-peritomoreno

478-peritomoreno

Un système de passerelles (moches mais efficaces à protèger le milieu ambiant) permet d'avoir plusieurs points de vue sur ce monstre, qui craque, explose, respire...on le sent vivre.

584-peritomoreno

Complètement fascinés par le pectacle de sons et lumières , nous sommes restés la journée entière à le contempler sous toutes les coutures en guettant la moindre déflagration qui précède la chute d'un pan de glace.

498-peritomoreno

579-peritomoreno

Malgré les touristes qui se massent pour l'admirer.

488-peritomoreno

On en mangerait bien un morceau de cette grosse meringue !

532-peritomoreno

Cette partie qui rejoint la terre, sous la poussée, fini par s'effondrer une fois tous les 4/5 ans environ dans un fracas d'enfer;

545-peritomoreno

Féerie inoubliable que nous n'avons pu voir que sur YouTube

{youtube}6fgL8o9Gh54{/youtube}


De gros glaçons détachés du glacier fondent lentement au fil de l'eau, certains sont comme éclairés de l'intérieur. Cette lueur bleue est le résultat (très complexe) de compacité de la glace et de diffusion optique.

739-peritomoreno

751-peritomoreno

Le soir on se réchauffe dans le restaurant du camping qui prépare une super parilla. Différentes viandes grillées servies à volonté.

001-torrespaine

"Qu'est que tu photographies ? "
" Rien !"
Je me rend compte que sur de nombreuses photos, il n'y a rien...
Je photographie le " rien"
"Rien" végétal, minéral ...
"Rien" à perte de vue, aucune ville, pas de maison,

007-torrespaine

"rien" au bout de la route,

014-torrespaine

Mais pour nous européens, ce "rien" est tellement fascinant.
Nulle part en France, ou dans les pays européens visités, nous n'avons vu ce "rien", que nous ne sommes pas lassés de parcourir.


"Ah le "rien" se termine, voici la frontière argentine.

017-torrespaine

019-torrespaine

Le Parc National "Torres del Paine" est au Chili.

021-torrespaine

Les joies du voyage, rencontrer des gens formidables avec qui on aimerait passer un peu plus de temps, car ils ont des vies passionnantes. Nous croisons une petite famille de cyclistes suisses à Cerro Castillo. Sylvia et Nicolas initient leurs enfants Laura et Joey aux frissons de l'aventure. Avant d'avoir les enfants ils avaient déjà descendu la rivière du Klondike, au Yukon, 800 kms en canoe...en autonomie totale, entre autre ! Amoureux du monde et de ses lumières, ils ont un site génial. Ils ont commencé à Ushuaia et remontent. Sans aucun doute que vous irez très loin...Bonne route !

023-torrespaine

Bon il faut rejoindre le camping du Parc avant la nuit. Un peu de poussière,

031-torrespaine

un peu de tole ondulée,

051-torrespaine

du "rien"

036-torrespaine

une lagune argentée

047-torrespaine

Au matin, après une belle nuit étoilée à 0° sous la tente, Laurent part, en solitaire, (je fais secession en restant au chaud dans mon duvet), sur les sentiers des 'Torres del Paine" pour un trek de 8h.

113-torrespaine

132-torrespaine

Lumières matinales.

071-torrespaine

074-torrespaine

081-torrespaine

Rencontre furtive avec un gaucho,

142-torrespaine

Un panneau en bois tout neuf rappelle qu'il est interdit de brûler son PQ !!!
En janvier, Un jeune israelien , aurait mis le feu à son papier hygiénique. Attisé par les vents violents de Patagonie, le feu s'est immédiatement propagé et 14 500 hectares de végétation sont déjà partis en fumée !!! Catastrophe écologique et économique majeure pour cette région très touristique du Chili.

082-torrespaine

Pas de chance, les "Torres" sont aussi restées dans les nuages.

091-torrespaine

En revanche le lendemain, passé "le petit pont de bois, qui ne tenait plus guère que par un grand mystère et deux piquets tout droit"...

158-torrespaine

qu'il a fallu en construire un nouveau !

155-torrespaine

On ne peut les quitter des yeux...et de l'objectif.
Voilées,

163-torrespaine

154-torrespaine

160-torrespaine

 

habillées de turquoise

175-torrespaine

de saphir,

193-torrespaine

ou de Rouge et Noir.

190-torrespaine

Sur la route de Punta Arenas, gaucho, branché,

197-torrespaine

paysages de fjords,

204-torrespaine

209-torrespaine

La Difunta Corea qui peut enfin étancher sa soif !

216-torrespaine

Vent qui courbe les panneaux,

221-torrespaine

Le seul palmier patagon, tous les autres sont partis dans les Caraïbes !

404-elchalten

Et moi, vous me reconnaissez ? c'est Flaurent !
" Le gilet jaune fluo qu'on va être obligé de porter en France...Vous savez où vous pouvez vous le mettre ??? " "Moi j'voul' dis, vous n'aurez pas ma liberté de rouler !"

228-torrespaine

Nous atteignons Punta Arenas. Maisons bourgeoises à l'architecture d'inspiration française,

puntaarenas012

puntaarenas061

maisons en tôle colorée et taguée, dans le style Valparaiso

puntaarenas002

puntaarenas009

puntaarenas058

Façade Néoclassique de l'hôtel Plaza, redécorée,

puntaarenas028

Batiment municipal austère bombardé de pots de peintures lors d'une manif...

puntaarenas026

Les chiliens aiment la couleur;


Flaneries emmitoufflées en bord de mer.

puntaarenas040

puntaarenas048

On sait d'où vient le vent.

puntaarenas065

Et visite d'un musée de la vie patagone.

puntaarenas098

Dernière ville du continent avant de traverser le détroit de Magellan en ferry pour rejoindre la Terre de Feu et Ushuaia...Fin del Mundo !

puntaarenas120

puntaarenas137

go back to top button