San Pedro, Anto et Valpo


Du poste frontière bolivien solitaire,

485-sudlipez


San Pedro de Atacama, c'est 40 kms de descente. Un grand toboggan asphalté qui nous fait passer de 4500 m d'altitude à 2400... j'en ai les oreilles toutes bouchées.
" Ne t'éloigne pas trop bébé, le petit panneau vert dit que c'est un champs de mines...Ouuuuh peligroso !"

490-sudlipez

Plus on descend, plus la temprérature monte, et c'est en ébullition que l'on gare la béhème à San Pedro. Une petite heure pour règler les formalités d'immigration, derrière la porte stickérisée par les routards du monde.

499-sudlipez

Il y a encore quelques véhicules d'assistance du Dakar qui patientent avec nous.

496-sudlipez

San Pedro, c'est "gringoland" ! Un monde fou dans les adorables ruelles, où les habitants sont tous , restaurateurs, hôteliers, cafetiers, où organisateurs de tour en VTT, 4X4, sandboard..; ou parfois les quatre en même temps.
Je vis dans le brouillard depuis plusieurs jours maintenant. j'ai lu sur internet que le meilleur traitement, hormis consulter un ophtalmo, c'est le noir complet pendant 2 jours avec des compresses d'eau froide sur les yeux.
J'ai juste le temps d'aperçevoir les volcans boliviens par dessus les toits des maisons,

sanpedro013

la petite église blanche sur fond bleu,

sanpedro006

et le monsieur qui nous regarde étrangement,

sanpedro011

avant de faire retraite dans ma tannière...Pause télé entre deux séances très efficaces de compresses !

sanpedro186

Le patron de l'hôtel est aux petits soins pour moi, et me confie tous ses secrets de "grand-mère" pour soulager mes yeux douloureux, comme plonger la tête avec les yeux grands ouverts dans une bassine pleine d'eau minérale et de glaçons... "c'est...comment vous dire ? ... très rafraîchissant ", ou me donner son flacon de gouttes personnel !
En tous cas, tant de solliscitude me va droit au coeur...Merci Manuel, trop mimi."
Et ton four solaire aussi marche fort !

017-sanpedro

Pendant ce temps là, Laurent, qui ne le le perd pas...le sien, n'est pas "malheureux comme les pierres" !!! Il part à la découverte de la Vallée de la Luna,

sanpedro074B

ses canyons,

sanpedro039

sanpedro048

sanpedro065

ses dunes,

sanpedro115

et ses pistes de cailloux.

sanpedro147

sanpedro150

Le village de Machuca, son antique église blanche sur fond bleu,

163-sanpedro

un 4X4 qui touche le fond...

sanpedro156

parce que dans le désert, même celui de l'Atacama, il peut y avoir de l'eau;

sanpedro176

L'appel de la route et des grands espaces nous reprend après ces deux jours de "détente".
300 kms désertiques, on aperçoit au loin la plus grande mine de cuivre à ciel ouvert, (8 km2 entourée de 48 km2 de déchets miniers, et jusqu'à 900 m de profondeur !)

202-sanpedro

qui renferme 13% des réserves mondiales.
:La mine de Calama. Nous ne la visiterons pas, à notre grand regret, car il faut réserver via internet et tout était booké jusqu'à fin janvier.
La socièté Coldeco qui l'exploite, appartient à 100 % à l'Etat. Ses réserves de cuivre sont, à quelques grammes près, de 7 000 millions de tonnes...à 6,04 € le kg, faut sortir la calculette !
On se contente d'observer le ballet incessant des gigantestesques camions (7mètres de hauteur !)

sanpedro202

photographier un rocher vert de gris, Il en faut 1 tonne pour extraire 10 kgs de cuivre,

sanpedro204

et regarder à travers les grillages, la ville de Chuquicamata, vidée de ses habitants en 2004, (relogés à Calama à 15kms) Raison officielle : pollution , eau, air, sols...et peut être un peu de minerai en sous sol ???? La mine avance;

sanpedro218

Et des mines il y en a partout dans le désert de l'Atacama, c'est même ce qui fait la richesse du Chili.
Mines de cuivre, or, argent, fer, nitrates et caetera , et caetera !!! Les montagnes en sont toutes retournées !
Tu m'étonnes que le Chili soit passé à travers la crise, sans éternuer !

sanpedro235

En revanche, le train date du siècle dernier.

sanpedro241

Capricorne, du 22 décembre au 20 janvier, c'est bon on est dans les temps !

sanpedro252

Antofagasta, ah ben là, on a loupé le Dakar, d'une semaine !
Cette ville qui n'a rien d'extraordinaire, est coincée entre la montagne et la mer.
Son port de pêche est très animé et coloré, comme tous les ports de pêche...

Panorama7

065-chilildo

348-antofagasta

352-antofagasta

mais tous n'ont pas des pélicans et des lions de mer qui font le show aquatique.

028-chilildo

029-chilildo

338-antofagasta

347-antofagasta

Des pêcheurs japonais peut être, amoureux sûrement !

396-antofagasta

et un vrai pirate sur la jetée !

392-antofagasta

"Dites, ça n'doit pas être très facile de pêcher avec des p'tites pattes et un p'tit bec ? , "

307-antofagasta

La Portada, emblème minéral du Chili.

Panorama6

260-antofagasta

C'est l'été dans l'hémisphère sud, les grandes vacances, plages dorées, coquillages et crustacées...

069-chilildo

il y en a même qui s'installent pour plusieurs semaines;

288-antofagasta

La découverte du centre ville est sans surprise, mosaïques,

361-antofagasta

murale trompe-l'oeil,

362-antofagasta

fontaine sur la place,

374-antofagasta

"Saturday Night Fever" qui n'en fini pas pour cette bande de joyeux lurons , " Eh il est midi les gars, tout de même !!!"
Celui en bleu porte un tee-shirt de l'équipe de France de foot... " l'a pas du regarder la dernière coupe du monde le garçon !! "

358-antofagasta

L'hôtel Ibis du groupe ACCOR, nous a chouchouté...

405-antofagasta

faut dire qu'on avait bien décoré la chambre !

sanpedro273

Grosse journée de route, 450 kms de désert,

419-serena

une monumentale main sculptée nous stoppe net, le temps d'une photo.

408-antofagasta

On se gare à l'ombre du seul arbre de ce désert.
La posada nous rappelle les barraques au bord des routes en Arizona. On entre, boire un soda. La télé parle toute seule, accompagnée des bruits de fourchette de la fille de salle qui termine son repas sur une nappe pleine de tâches.

423-serena

Caldera, bord de mer, première nuit de camping depuis, pfffiouuu, des lustres, et le lendemain...on recommence.
Le désert, rien que du désert. J'ai le temps de réfléchir à ce que je vais faire de mes dix doigts en rentrant.

438-serena

443B-serena

453-serena

465-serena

Tiens, encore une mini tornade, je n'aimerais pas croiser sa route à celle-ci.

431-serena

Déprimant, le bord des routes est jalonnée d'autels à la mémoire des disparus ... Certains, par la taille et les aménagements, ressemblent à des mausolées.

415-serena 417-serena

D'autres à des superettes !

083-chilildo

Un chaos de rochers alvéolés qui ressemblent à de grosses morilles, nous distrait de la monotonie.

515-serena

525-serena

Deuxième nuit de camping à La Serena, sur la côte pacifique, station balnéaire chilienne très appréciée. Mon Epilady étant en panne, je zappe la plage. Ce sera, le Cerro de la Cruz del Milenio et son Christ qui veille sur la baie...

573-serena

587-serena

Mais pas sur tout le monde !

589-serena

et un jardin japonais, pourquoi japonais ? Mystère !

561-serena

Etape très attendue, Valparaiso ! Valpo pour les intimes.

Panorama3

Ville intellectuelle avec ses quatre universités.
Première ville portuaire du chili, appelée la " Perle du Pacifique", escale incontournable pour les bateaux allant de l'Atlantique au Pacifique via le détroit de Magellan... jusqu'en 1914.
La mise en service du canal de Panama a marqué son déclin .

valparaiso093

valparaiso107

Mais son coeur bat toujours, bruyant et coloré.

valparaiso012

valparaiso014

valparaiso111

valparaiso122

On est immédiatement sous le charme, des maisons en tôle ondulée ou bois, peintes,

valparaiso198

valparaiso262

qui s'accrochent aux collines ;

Panorama5

valparaiso136

parfois désespérément,

valparaiso188

Tagueurs et peintres se sont appropriés les murs, les marches des centaines d'escaliers,

valparaiso076

valparaiso081

valparaiso160

valparaiso219

L'imagination des artistes habille le mobilier urbain, et le style "pique-assiette" m'enchante.

valparaiso038

même si l'envers du décor n'est pas toujours reluisant.

valparaiso166

valparaiso021

Il y beaucoup de photos dans le diaporama, mais je n'ai pas réussi à choisir...

{pgcooliris id=92|width=640|height=480|numrows=|otherflashvars=}

Tiens, un sourire ravageur, un tee-shirt noir avec une tête de mort...ça me rappelle quelqu'un !

088-chilildo

Le même...adulte !

valparaiso451

Un inconnu vous offre des fleurs...

valparaiso119

La queue du chat balance !

valparaiso158

Maison à vendre, quelques travaux de rafraîchissement à prévoir,

valparaiso175

Boire un café,

valparaiso182

en terrasse.

valparaiso256

Vrai ou faux ? brésilienne ou scoliose lordose ?

valparaiso398

Une maison rose et bleue pour fille et garçon et leur Mini pomme verte...à croquer!

valparaiso433

Une maison de psychopathe qui découpe les poupées et les accroche aux mur...

valparaiso463

L'été est chaud à valparaiso.

valparaiso269

Prendre de la hauteur, 44 collines entourent la ville.

valparaiso378

Emprunter l'un des 15 ascenseurs, (funiculaires) antiques,

valparaiso273

valparaiso124

valparaiso016

Découvrir les toits de Valparaiso.

Panorama1

l'église verte,

Panorama8

et la maison bleue accrochée à la colline...

Panorama4

valparaiso295

La baie,

valparaiso419

le port et les milliers de containers empilés comme des Légo;

valparaiso316

valparaiso329

C'est un fameux quatre mats, L'Esmeralda, navire école de la Marine Nationale.

valparaiso289

On ne peut quitter Valparaiso sans voir la "Sebastiana" la maison dans les nuages de Pablo Neruda, écrivain, homme politique, penseur et poête.

valparaiso399

Dans son jardin les fleurs poussent sur la "barbarie"...des figuiers .

valparaiso401

 

Il meurt lentement celui qui ne voyage pas,
celui qui ne lit pas,
celui qui n’écoute pas de musique,
celui qui ne sait pas trouver grâce à ses yeux.

Il meurt lentement
celui qui détruit son amour-propre,
celui qui ne se laisse jamais aider.

Il meurt lentement
celui qui devient esclave de l'habitude
refaisant tous les jours les mêmes chemins,
celui qui ne change jamais de repère,
Ne se risque jamais à changer la couleur de ses vêtements
Ou qui ne parle jamais à un inconnu

Il meurt lentement
celui qui évite la passion
et son tourbillon d'émotions
celles qui redonnent la lumière dans les yeux
et réparent les coeurs blessés

Il meurt lentement
celui qui ne change pas de cap lorsqu'il est malheureux au travail ou en amour,
celui qui ne prend pas de risques
pour réaliser ses rêves,
celui qui, pas une seule fois dans sa vie,
n'a fui les conseils sensés.

Vis maintenant!

PABLO NERUDA

go back to top button