Texas : La dernière frontière


Texas, dernier état des USA que nous traversons avant le Mexique.

092-texas

La transition avec la Louisianne se fait progressivement, sur quelques kms encore, nous longeons la mer, et toujours ces maisons perchées de plus en plus haut sur leurs échasses de bois.
Peu à peu la température monte, et le taux d'humidité chute.
En approchant de Houston, la circulation devient plus dense, les gigantesques rafineries de pétrole se succèdent

106-texas

Claire et Brandon nous reçoivent dans leur magnifique maison en périphérie de Houston.

170-texas

Laurent en profite pour faire la vidange de la GS et changer le filtre à huile. En dehors de l'entretien périodique, rien à signaler, pas la plus petite panne, rien à mettre sous la dent acérée d'un KTMiste !!!

156-texas

Claire et moi en profitons pour nous éclipser, Charly nous accompagne au haras.

113-texas

Passionnée d'équitation, Claire en a fait son métier, elle est juge international de concours hippiques et de dressage. Bien sûr elle a son cheval, Walton qui a 20 ans.

137-texas

J'ai même fait un tour de ring .

144-texas

Ses copains de boxes se font des bisous,

129-texas

et moi j'ai la cote avec le jack Russell

122-texas

Laurent et Brandon nous rejoignent en moto aux écuries, ils sont carbonisés ! La température grimpe d'un cran pour atteindre 43°C (110°F).

166-texas

Le seul endroit vivable est la piscine !!! Et on en profite.

162-texas

Charly, lui préfère le carrelage de la cuisine pour se rafraîchir, en prenant la pose "carpette!"

169-texas

En boucle sur toutes les chaines d'infos, l'ouragan Irène fait la une, et se déchaîne sur le Vermont, la Pennsylvanie et l'évacuation de NY est même en cours.
Nous suivons heure par heure la progression de cette masse, de la taille de l'Europe !!! qui se déplace en semant le chaos.
La famille de Claire habite cette zone. Heureusement ils sont en sécurité.
C'était vraiment génial ces deux jours passés avec vous deux, encore une fois nous sommes éblouis par la grande hospitalité des américains, c'est vraiment quelque chose qui nous a beaucoup touché.

Nous quittons Houston vers 9h30,

171-texas

Brandon nous accompagne en moto jusqu'à Colombus, pour sa balade du dimanche.
Il fait déjà 33° !
Tout près de Houston, il y a des villas, à faire palir de jalousie la Maison Blanche !!!
Travailler dans le pétrole, ça peut rapporter gros.

179-texas 180-texas

Nous roulons dans une fournaise, le thermomètre monte à 44°

199-texas

...avec une pointe à 47°!!!
Même en Arizona, au mois d'août, nous n'avions pas eu si chaud!
A 100 km/h, l'air nous brûle le visage, impossible d'ouvrir la visière.
Le truc, mettre une bouteille d'eau au congélateur et l'entourer de papier d'aluminium, ça se tient longtemps frais.
En fait, le Texas vit un épisode caniculaire inédit jusqu'à présent , pas une goutte d'eau depuis des semaines... Dire qu'en Pennsylvanie, les inondations ont noyé les maisons !
Entre Houston et San Antonio, pas grand chose à voir, alors je shoote les quelques maisons, et commerces au bord de l'apoplexie, dans des bourgades désertes.

193-texas

187-texas

184-texas

Nous arrivons à San Antonio, et nous retrouvons Grégory, motard en Goldwing, avocat, et pince sans rire!
De façon extrêmement généreuse, il nous offre les deux nuits d' hôtel !!!
Nous passons la soirée ensemble à discuter de voyage et de la vie.
Apéro dans un bar où se déroulent une compétition d'un jeu qui nous était inconnu et qui gagne à le rester!!!
le Beer Pong !!!

205-texas

Deux équipes, une table longue et rectangulaire, des godets en plastique avec un fond de bière disposés en triangle à chaque extrémités de la table, et des balles de ping pong.
Chacun des joueurs jette sa balle en visant les godets d'en face... il y a surement des subtilités dans les règles du jeu qui m'ont échappé, mais le but, c'est de boire le plus de bière possible. C'est drôle!!! et très bruyant!

{youtube}VmxpU6RobYg{/youtube}

Nous invitons Grégory à dîner dans un restaurant Cajun de fruits de mer... on se régale.

218-texas

Merci à toi Grégory,et à ta fille pour ces deux soirées passées ensemble.

Lever tôt, pour découvrir la ville à la" fraiche", il fait un petit 37°. Laurent se régale dans le dédale des interstates.

221-texas

Notre première visite est pour Alamo.

230-texas

233-texas

Aujourd'hui en plein coeur de la ville, il ne reste que quelques vestiges de ce qu'il était.
Je vous passe les détails compliqués des guerres d'Indépendance du Mexique, de la révolution texane, pour arriver direct au 13 jours de siège du fort, par le général Santa Ana qui à fini par massacrer les 180 et quelques texans et tejanos (indiens) un jour de mars 1836, Tous étaient prêts à sacrifier leur vie plutôt que de se rendre, dont le fameux David Crockett, célèbre trappeur, alias John Wayne dans le film "Fort Alamo".
On voulait visiter le site qui a servi de décor au film, construit à quelques kilomètres dans la campagne de Brackettville, mais c'est à l'abandon.

Incontournable à San Antonio, la promenade à l'ombre sur le Riverwalk.

Panorama3

263-texas

Panorama1

299-texas

les pigeons sont prêts à toutes les acrobaties pour boire un petit coup.

282-texas

Les canards font la sièste...et celui ci n'a visiblement pas de problème de cervicales !

286-texas

0n sent que la frontière mexicaine est proche, le chapeau est un accessoire indispensable à tout texan...ou mexicain

289-texas

Le texan est chatouilleux et annonce la couleur !

310-texas

A voir également, les anciennes missions des moines franciscains : San Jose, San Juan, Espada... on visite en rasant les murs pour éviter les rayons du soleil

320-texas

357-texas

 

Panorama4

387-texas

Au bout de 3 missions on craque, il fait trop chaud, 47°C nous rentrons à l'hôtel pour sauter dans la piscine.

Prochaine étape, Del Rio, ville frontière avec le Mexique.

Changement de pneus pour Laurent...

438-texas 439-texas

Visite de Langtry. Pour les fan de Lucky Luke, c'est la ville du Juge Roy Bean, qui rendait la justice à sa façon, à l'Ouest du Pecos.

jugebean

 

479-texas 486-texas

482-texas

Régions un peu figée...
Des plaines sans reliefs complètement carbonisées,

588-texas

Des rivières à sec,

474-texas

416-texas

Des maisons et des vieux tacots qui tentent de se dissoudrent dans le paysage,

528-texas

547-texas

Une éolienne au chomage,

581-texas

Le malheur des uns qui fait le bonheur des autres,

550-texas

Une vieille enseigne qui grince,

511-texas

et les quelques arbres à vaches, il ne se passe pas grand chose à l'Ouest du Pécos en 2011.

413-texas

Afin de profiter au maximum du Big Bend national Park, nous passons la nuit à Alpine, petite ville bien calme toute proche !

599-texas

621-texas

De jolies fresques couvrent plusieurs murs.

Panorama 2

On part aux aurores pour profiter d'une belle lumière.

647-texas

 

Nous voilà seuls au milieu des montagnes et canyons du parc national de Big Bend.

693-texas

Je descends de la moto pour prendre des photos et m'aventurer au milieu des cactus ,

700-texas

501-texas

en laissant Laurent dévorer le guide du Parc .
Quatre sortes de serpents à sonnettes et des tarentules habitent ici.
OKAY ! , je ferai mieux de lire le guide avant !
Les cactus fleurissent au printemps, et pour certaines variètés, c'est fleurir et mourir.

752-texas

Une seule tige, et quelle tige! porte les fleurs et épuise la plante qui dépérit et meure après avoir produit un rejet qui recommencera le cycle.
Ce doit être absolument magnifique en pleine floraison.
L'été mène la vie dure au monde végétal, tout est sec et parfois, même les plus costauds perdent la partie.

698-texas

804-texas

Une fleur tardive, et fragile juste pour nous montrer de quoi est capable cette plante hérissée de piquants.

750-texas

Regarde mais ne t'approche pas !
Ce paysage minéral, désertique, sauvage et quelque peu hostile nous enchante. La palette des ocres est infinie.
La route serpente pour nous offrir à chaque courbe un panorama époustouflant...

766-texas

830-texas

738-texas

956-texas

805-texas

Il n'y a personne, on a du croiser 2 voitures en une journée.

Le Rio Grande marque la frontière avec le Mexique, à cette époque il y a peu de débit et la sécheresse craquelle les berges boueuses.

847-texas

859-texas

850-texas

On passe un moment a écouter le silence, à peine troublé par une légère brise qui chuchotte dans les cîmes.

861-texas

Ci dessous un diaporama des beautés du parc

{pgslideshow id=72|width=640|height=480|delay=3000|image=L}

 

En quittant ce parc magnifique et peu visité, car au bout de nulle part, on s'arrête à Lajitas,

924-texas

927-texas

complexe hôtelier luxueux, prêt à recevoir une clientèle haut de gamme, vu les équipements, golf, spa, piscine, salle de sport, magasin... mais qui souffre d'un cruel manque de clientèle !
C'est en plein désert tout de même !!!
On s'est promené partout en toute liberté, on a même rempli notre bouteille d'eau à la fontaine du club de musculation.
Autre curiosité, Contrabando, faux village mexicain, contruit en 1985 pour les besoins de films et séries américains ("les rues de Ladero" ect)

948-texas

937-texas

947-texas

Juste en face, de lautre côté du Rio Grande, c'est le Mexique, on approche de notre dernière nuit aux USA.

945-texas

Nous avons décidé de passer la frontière à Presidio,

969-texas

petite ville, entre Del Rio et El Paso, qui compte 90% de mexicains.
Erick, mexicain lui même, nous offre l'hospitalité,

972-texas

et ses deux jeunes chiennes sont aussi très accueillantes

974-texas

Il travaille pour le consulat mexicain. Quelle chance!
On a plein de questions à lui poser...et on va réviser un peu notre espagnol...enfin surtout celui de Laurent. Je suis une grosse fainéante, et j'ai négligé mes leçons!
J'avais pourtant investi dans la méthode complète.
Erick et sa fiancée, Diane, nous emmene de l'autre côté de la frontière, pour boire une bière dans un bar qu'ils connaissent bien.
Le patron est ravi de nous sortir tous ces CD de chansons françaises ! Aznavour, Edith Piaf, hyper connus aux US et donc au Mexique également!
Pfff, pour une fois je n'avais même pas pris l'appareil photo.

C'est notre dernière nuit aux US.

979-texas

L'aventure américaine s'achève, aventure humaine, marquée par les rencontres magnifiques que nous y avons faites. Un pays ou ou tout est grand , ou la démesure est souvent la règle, jusque dans le coeur des gens qui vivent là.
Nous n'oublieront jamais Joni et Don, Carol et Mike, Jim et Maggie, Bart, Tülin et David, Penny et David, Luis, Claire et Brandan, Gregory et Erick.

Suite au Mexique...

go back to top button