Titicaca...nerveux pour le jour de l'An

 

Après la visite du Machu Picchu, on décide de rester un jour de plus dans le joli village d'Ollantaytambo.

030-titicacaldo

D'une, il y a encore une colline à escalader pour découvrir les ruines du dernier site de la Vallée sacrée de Cuzco.

005-titicacaldo

011-titicacaldo

On y a même déniché une pierre à 13 angles taillés !!! Ils sont forts ces Incas!

002-titicaca

La pluie rend la descente périlleuse, le petit bidule bleu qui tente un raccourci...c'est moi.

015-titicacaldo

Et de deux, bien installé dans le patio de l'hostal,

083-titicaca

Laurent veut faire un 1er changement de plaquettes de freins.

082-titicaca

Prêts à reprendre la route, en direction de Puno et du lac Titicaca, et admirer les paysages de l'Altiplano péruvien, à 4338m

088-titicaca

092-titicaca

096-titicaca

Traversée de villes embouteillées, où règne l'anarchie la plus totale dans un concert de klaxons. Heureusement que Laurent a des nerfs d'acier !

114-titicaca

117-titicaca

A 35 kms avant l' arrivée sur Puno, on s'arrête voir les tours funéraires de Sillustani, site archéologique Pré-Inca.

147-titicaca

et les jolies maisons de pierre d' Atuncalla, le village voisin.

159-titicaca

Une petite mamie qui ne doit pas souvent voir passer un tel attelage, nous fait coucou de la main.

127-titicaca

Puno, est considérée comme le berceau de la civilisation Inca. Selon la légende, le premier Inca serait sorti des eaux du Titicaca pour fonder l'empire Inca.

A ses pied le célébrissime lac Titicaca, celui de nos livres de géo, le plus haut lac navigable du monde, 3810m. Il s'étend sur 8 562 km2 dont 3 790 km2 appartiennent à la Bolivie.

184-titicaca

Panorama1

On se trouve un hôtel dans une rue très pentue, pas très loin de la plaza de Armas, en plein centre. Le gérant accepte sans difficulté que Laurent gare la GS entre les canapés et la table basse !
Je ne connait pas un hôtel en France qui ferait ça pour un étranger ! Super sympa.

175-titicaca

Le lendemain matin, nous prenons un moto-taxi , c'est très marrant ! Dans les descentes, tout va bien, en montée, c'est un peu poussif !

178-titicaca

Il nous dépose à l'embarcadère..."Oh, ils sont rigolos les pédalos !

179-titicaca

193-titicaca

Et ces femmes avec tous leurs chapeaux, dès 7h le matin, elles traquent le touriste !

195-titicaca

Courses de vélos-taxis, bien chargés, sur le ponton !

189-titicaca

Nous allons passer la journée aux îles, Uros et Taquile.
Il est obligatoire de passer par une Cie pour s'y rendre.
Tout est très calibré, encadré, minuté...tout ce qu'on déteste, mais il est impossible d' y échapper. Et c'est à voir!
Les Iles Uros sont incroyables. Ce sont des îles flottantes.

207-titicaca

La dernière indienne Uros a disparu en 1959; Aujourd'hui ce sont les Aymaras qui occupent ces îles . Le chef de l'une des communautés , reconnaissable à sont bonnet multicolore, nous explique comment elles sont fabriquées.
Des blocs de racines creuses de totora flottant( sorte de roseau)

242-titicaca

sont assemblés entre eux à l'aide de cordages

045-titicacaldo

puis recouverts de plusieurs couches croisées de tiges de totora, pour une épaisseur totale d'environ 3m.

214-titicaca

062-titicacaldo

La profondeur du lac est en moyenne de 107m avec un maximum de 284m.

068-titicacaldo

On marche sur un tapis végétal spongieux. Ca ne doit pas être terrible pour les rhumatismes !

251-titicaca

Le totora pousse en quantité sur le lac, la matière première ne manque pas, et sert à la fabrication des maisons,

092-titicacaldo

des matelas,

255-titicaca

des bateaux,

225-titicaca

226-titicaca

249-titicaca

097-titicacaldo

et se consomme, juste la partie blanche, tendre...on a goûté, mais il faut être "du bourg" pour apprécier.

077-titicacaldo

en revanche, j' ai adoré leur table de cuisson !

257-titicaca

Les femmes de la communauté, vendent leur travaux d'aiguilles et quelques babioles. Il est fortement recommandé d'acheter quelque chose, car ces familles des îles Uros ne vivent quasiment que du tourisme. Nous avons d'ailleurs payé un droit d'entrée sur les Iles en plus du prix du bâteau.

046-titicacaldo

248-titicaca

253-titicaca

Les femmes ont chanté des chants traditionnels,

239-titicaca

en retour, il a fallu nous aussi pousser la chansonnette... on a massacré "Petit papa Noël", avec le sourire!

246-titicaca

Après une heure passée sur les îles Uros, il y a 3 h de bâteau pour l'île de Taquile, et ses 3500 habitants.

295-titicaca

On accoste l'île, et commence une lente ascension jusqu'à son sommet. Les habitants se ravitaillent à Puno, en profitant des bateaux de tourisme. Je porte le sac d'un monsieur déjà bien chargé, son sourire radieux me remercie.

145-titicacaldo

L'île est très belle. Cultures en terrasses, sous un ciel bleu,

291-titicaca

sillonnée par des sentiers jalonnés de jolis arches en pierres.

307-titicaca

310-titicaca 309-titicaca

Les hommes portent des bonnets dont la couleur indique s'ils sont mariés ou célibataires...
Celui de droite est libre !!!

281-titicaca

Le monde est petit !!! Sur la liste des 20 passagers du bâteau, j'avais reconnu un nom. Je fais la connaissance de Mikael, le fils d'un très bon copain de mes années de visite médicale..., il est pour 5 mois en Amérique du Sud avec ses amis, sac à dos, plein d'entrain. Le plus dingue c'est qu'il a bossé à Orfea, là où travaille Laurent !!

155-titicacaldo

Le costume des femmes est sobre et sombre. Seuls quelques pompons colorés égaient leurs châles noir.

300-titicaca

Nous sommes guidés jusqu'à la place centrale, invités à visiter le marché artisanal, invités à manger dans le restaurant dévolu à chaque bâteau de tourisme, ce qui permet à tous les restaurants de l'île, de travailler.
Et à 14h30, hop hop hop, tout le monde remballe, retour au petit port, 3h de mer pour rejoindre Puno avant les orages du soir...
Sauf que je me suis trompée de port ! Tête en l'air comme je suis, je n'ai pas entendu le guide dire que le retour se ferait de l'autre côté de l'île...
Je me suis écartée de la place centrale quelques minutes pour prendre des photos, à mon retour, plus personne...ni Laurent, ni guide, personne. Ok, je retourne au petit port d'arrivée, par le chemin escarpé, c'est ça l'erreur !
J'attends, j'attends, toujours personne. Bizzare, je fini par me rendre compte que le bâteau à quai n'est pas le mien. C'est celui d'un groupe d'italiens en voyage organisé. Le captain, me dit que mon bâteau est en fait amarré à l'autre port, de l'autre côté de l'île, à 1 h de marche...et qu'il est trop tard pour que je m'y rende, car il sera sûrement déjà reparti... Oups.
Devant mon désarroi, il accepte de me prendre à bord, le guide des italiens, une fois sur le lac, contacte l'agence avec son téléphone portable, pour qu'elle prévienne mon bâteau que je suis en route pour Puno;

324-titicaca

Le guide me dit qu'il ont fait le nécessaire. Je suis rassurée que laurent soit averti.
J'arrive à Puno sous des trombes d'eau, il fait nuit.. Personne sur le port ! je cours sous la pluie après un moto-taxi pour rejoindre l'hôtel, Laurent est là, fou de colère, et d'inquiètude. Il a loupé le bâteau, pour partir à ma recherche, n'a donc pas été prévenu que j'étais montée dans un autre. Il a fini par prendre la dernière navette sans savoir où j'étais. je crois qu'il stressait surtout à l'idée d'annoncer à ma mère qu'il m'avait perdue, quelque part sur une île, au Pérou !

Maintenant on en est sûr, les voyages en groupe c'est beaucoup trop dangereux pour nous !


Fin de journée pas terrible... et c'est le 31 décembre ! Cotillons, serpentins...et soupe à la grimace !
Fabrice et Philippe, nos savoyards préférés, nous attendaient dans le hall de l'hôtel pour réveillonner. Il nous réconfortent, et nous partons dîner tous les quatre.
Réveillon pluvieux, réveillon heureux !

327-titicaca

Rien de tel qu'une bonne bouteille de pisco pour oublier les grincements de dents !

334-titicaca

Sebastian, le gérant de l'hôtel sort les confettis et les pétards, et c'est dans la joie que nous enterrons l'année 2011.

335-titicaca

Vive 2012!!!

337-titicaca

Le lendemain matin nous prenons la direction d'Arequipa, 2335m d'altitude, deuxième ville la plus peuplée du Pérou. On va respirer un peu mieux !
Paysage de pampa, la route à perte de vue,

346-arequipa

que traversent sans regarder les camélidés de tous poils.

360-arequipa

325-arequipa

331-arequipa

357-arequipa

à 4413 m d'altitude, c'est écrit en petit sur le panneau !

021-arequipa

Même sur les routes rectilignes, beaucoup n'arrivent pas à destination ! des milliers de ces croix sinistres bordent les routes d'Amériques du Sud.

010-arequipa

Les paisibles flamants roses de la lagune,

008-arequipa

n'ont pas apprécié le coup de klaxon de la GS.

009-arequipa

Ils ont un terrain de jeu extraordinaire,

633-arequipa

Panorama4

qui s'offre sous différents angles pour notre plus grand plaisir ;

650-arequipa

656-arequipa

En approchant d'Arequipa, le paysage change,

028-arequipa

et les collines blanches sont comme découpées à la scie.

319-arequipa

A peine la moto garée à côté de notre chambre,

040-arequipa

nous partons à la découverte de la ville.

sa cathédrale

012-arequipaldo

Dentelle de pierrre au fronton des églises,

044-arequipa

et des...banques.

053-arequipa

Orgue monumental de la cathédrale,

047-arequipa

détail d'architecture,

048-arequipa

Mais ce qui nous a conquis, c'est le Monastère Santa Catalina, le plus grand couvent du monde.

309-arequipa

Sa construction a débuté au XVI siècle et s'est poursuivie jusqu'au XX siècle, en raison des nombreux tremblements de terre qui ont secoué cette région. C'est une ville dans la ville.
Dès que nous avons passé le porche, nous avons été frappé par la sérénité des lieux. Les murs épais l' isolent totalement de l'agitationde la ville. Aucun bruit extérieur ne filtre, le silence et le recueillement qui ont habité ces murs pendant 400 ans résonnent encore.
Tiens, tiens ! Drôle de statue! plutôt anachronique !

100-arequipa

Suivez le guide,

083-arequipa

et perdez vous dans le dédale des ruelles, à l'ombre des murs terre de Sienne, et bleu indigo. Ressentez la sérénité des cellules des nonnes, respirez l'odeur de l'encens, promenez-vous sous les arcades, profitez de la fraîcheur des patios, dans une atmosphère hors du temps.

{pgcooliris id=89|width=640|height=480|numrows=|otherflashvars=}

Ce matin, petit déjeuner dans notre chambre très "monacale".

317-arequipa

Le ciel est dégagé, nous aperçevons, du toit terrasse de l'hôtel, l'un des 3 volcans qui entourent la ville, El Misti, qui culmine à 5822m.

312-arequipa

Nous partons pour le Canon del Colca, profond de 3400m. C'est le 2ème site le plus visité du Pérou après le Machu Picchu...ce qui explique que le prix ait été doublé très récemment..

481-arequipa

L'eau, la terre et le ciel se marient en beauté.

335-arequipa

La neige fait son apparition alors que nous passons un col à 4500m,

380-arequipa

386-arequipa

Tous ceux qui passent par là, laisse une trace en empilant des pierres...il y en a... à perte de vue.

384-arequipa

Les volcans sont dans les nuages, dommage.

394-arequipa

Ca coupe le souffle, non ?

412-arequipa

Panorama5

Il parait que c'est pour financer la réfection de la route, que le prix a doublé...

447-arequipa

448-arequipa

On s'arrête à chaque virage pour s'en mettre plein les yeux.

449-arequipa

458-arequipa

462-arequipa

 

Panorama2

Le but, de ces 70 kms, voir voler les condors.
Les mini bus plein à craquer de touristes avec maxi zooms, sont sur le pied de guerre dès 8h le matin.

513-arequipa

Le condor a ses habitudes, il ne vole que jusqu'à 10h, mais aujourd'hui il se fait attendre... j'aperçois un truc noir dans le ciel blanc, je shoote, mais je ne peux pas jurer que c'est le volatile tant espéré !

547-arequipa

Pourtant il doit y en avoir.

515-arequipa

J'ai trouvé plus amusant, tout le petit buziness, qui s'est développé sur le site.
Femmes vendant leurs produits artisanaux,

507-arequipa

549-arequipa

Homme qui doit planer plus souvent que le condor,

508-arequipa

Enfant à croquer,

553-arequipa

et des petits couples bien sympathiques !

540-arequipa

575-arequipa

La piste est pleine de surprises, piscine d'eau boueuse, qu'il faut traverser. " Attends, je descends, je ne suis pas étanche, moi. "

523-arequipa

{youtube}rE_TVp7gwJ4{/youtube}

"J'ai bien fait d'y aller à pied" !

561-arequipa

Nous devons retourner à Puno, et longer le lac Titicaca jusqu'à la frontière bolivienne.
Dernière curiosité, le temple de la fertilité à Chucuito

703-arequipa

Cultures,

692-arequipa

sculptures,

705-arequipa 706-arequipa

élevages,

725-arequipa

villages, et la petite maison bleue au fond du jardin !

723-arequipa

Moto,

758-arequipa

et Lolo à la frontière.

767-arequipa

Notre traversée du Pérou a duré un mois. Mis à part la partie nord du pays, nous avons adoré la diversité des paysages, déserts, altiplano, montagnes, les sites extraordinaires et la gentillesse des péruviens.
De nouvelles aventures nous attendent en Bolivie.

Suite en Bolivie...

go back to top button